En l'absence des Américains, occupés à célébrer le Martin Luther King Day, le marché suisse affiche une légère progression de 0,2% à 7862,4 points dans des volumes inférieurs à la moyenne.

Cette semaine, les investisseurs se concentreront sur la publication d'importantes statistiques outre-Atlantique, comme l'indice des prix à la consommation et la production industrielle mercredi. Le Comité monétaire de la Réserve fédérale tiendra sa prochaine réunion le 31 janvier prochain et les intervenants espèrent une nouvelle détente monétaire à cette occasion.

Parmi les blue chips, Nestlé grimpe de plus de 2% à 3471. Selon la presse financière américaine, le groupe pourrait être intéressé au rachat de la société américaine d'alimentation pour animaux Ralston Purina pour un montant de 10 milliards de dollars en cash. Si l'opération avait lieu, Nestlé pourrait renforcer sa position dans le secteur aux Etats-Unis. Certains observateurs jugent la transaction onéreuse mais pleine de sens. Affaire à suivre. Par ailleurs, un courtier américain réduit son objectif de cours sur le titre Nestlé de 4100 à 3800 compte tenu du ralentissement économique, notamment aux Etats-Unis.

Dans un autre registre, Swisscom progresse de 2,2% à 455,50. La compagnie annonce avoir augmenté ses clients dans le secteur de la téléphonie mobile de 39% à 3,168 millions en 2000. Les utilisateurs envoient plus de 5 millions de messages sms chaque jour. De surcroît, Plus, l'un des rivaux de Swisscom, a quitté le marché domestique.

SAirGroup dément un article

Pour sa part, SAirGroup touche un point haut de 238,50 en cours de journée avant de clôturer sur une note quasiment inchangée à 230. Le titre profite dans la matinée de rumeurs faisant état de la cession de ses compagnies françaises (Air Liberté, Air Littoral et AOM) ainsi que de Sabena en raison de leur faible rentabilité. Selon le rapport paru dans la presse alémanique, une décision devrait être prise avant le 12 mars prochain.

Par ailleurs, la compagnie dément un article publié dans la presse grecque, faisant état de son intérêt à la prise d'une participation dans Olympic Airways. Au cours des prochains mois, le gouvernement grec va procéder à la vente de sa participation de 65% dans le transporteur. Parmi les valeurs secondaires, Gretag Imaging émet un nouvel avertissement sur ses résultats durant l'exercice 2000. Il s'agit de son second profit warning en trois mois. La société annonce que son bénéfice sera inférieur aux estimations faites au mois de novembre et que son chiffre d'affaires s'établira dans le bas de la fourchette des attentes du marché. Le titre, qui a perdu près de 40% au cours des douze derniers mois, recule de 13% à 136,50. De son côté, Tecan s'apprécie de 1,5% à 1743 à la veille de la publication de ses résultats durant l'exercice 2000. Selon les estimations, son chiffre d'affaires devrait progresser dans une fourchette comprise entre 35% et 40%, soutenu par la hausse du dollar. La société avait publié de bons résultats à l'issue du troisième trimestre et ses bonnes perspectives devraient perdurer.