A l'ouverture, le marché suisse se montre très hésitant en début de semaine. Les choses se gâtent dans l'après-midi, le comportement mitigé de Wall Street sur les premiers échanges conduisant à un repli de l'indice SMI de 1,5% à la clôture. Il repasse ainsi nettement sous la marque des 7200 points, insensible à la progression du dollar au-dessus de la barre des 1,60 contre le franc suisse. Ce paramètre aurait pourtant pu soutenir les exportatrices, très influencées par l'évolution du billet vert.

Au sein des blue chips, seuls Algroup et Adecco parviennent à progresser. Clariant annonce le rachat de la société britannique BTP pour un montant de 1,08 milliard de livres sterling. Les titres BTP ont progressé de 20% en deux jours après l'annonce de la confirmation des négociations avec le groupe helvétique. Cette acquisition permettra à Clariant d'augmenter son chiffre d'affaires d'environ 10% et de disposer de produits à forte croissance. En effet, BTP a affiché des marges opérationnelles comprises entre 14 et 15% ces dernières années, alors que celles du fabricant helvétique s'élevaient à 11%. L'opération devrait recevoir le feu vert des autorités car le nouveau groupe ne détiendra que 5% de parts de marché. Le titre Clariant continue de se replier, les investisseurs étant convaincus que le prix d'achat de BTP est trop élevé. La société justifie le montant de l'opération en évoquant les risques d'une contre-offre émanant de Lonza ou de la société néerlandaise BTP. Clariant clôture en baisse de plus de 4% à 697, entraînant dans son sillage son homologue Ciba SC (-2%).

Dans un tout autre secteur, Swatch Group se replie de plus de 1% à 1645. Selon la presse financière allemande, le groupe horloger helvétique serait intéressé au rachat des marques de montres de Mannesmann en cas de reprise par le groupe britannique Vodafone AirTouch. Il s'agit de Jaeger-Lecoultre, IWC et Lange. LVMH, la division Vendôme du groupe Richemont et Artemis figurent également parmi les repreneurs potentiels.

Par ailleurs, Swatch Group présentera sa montre avec accès à Internet développée en collaboration avec la société américaine Hewlett-Packard à l'occasion de la foire informatique Cebit qui se déroulera à la fin du mois de février à Hanovre. Le groupe publiera son chiffre d'affaires durant l'exercice 1999 cette semaine. Dans un autre registre, Swisscom recule de près de 2% à 610. Le groupe annonce de nouvelles baisses de tarifs pour les appels domestiques et internationaux atteignant jusqu'à 70% à partir du 1er mars prochain. Swisscom annonce également une simplification de son échelle de rabais afin de rester compétitif. Les appels vers les Etats-Unis et le Canada coûteront désormais 12 centimes la minute et le tarif des appels domestiques baissera de moitié. Au sein des valeurs secondaires, Distefora progresse de près de 9% à 479 à la veille de sa conférence de presse. Les investisseurs se montrent optimistes et espèrent que la société annoncera une acquisition à cette occasion. Distefora a annoncé qu'elle fera part de son business plan et communiquera les résultats préliminaires de l'exercice 1999. Affaire à suivre aujourd'hui.