Les résultats semestriels de Clariant et Swisscom pèsent sur le marché suisse mardi. Les prises de bénéfices dominent les débats et l'indice SMI clôture en recul de 1% à 8257,3 points. Le repli de Wall Street à l'ouverture précipite la baisse du SMI dans l'après-midi. Parmi les blue chips, Clariant se replie de près de 4% à 605 francs. Les investisseurs sanctionnent le titre, déçus par l'annonce d'une marge opérationnelle quasiment inchangée à 11,6% au cours du premier semestre 2000. Clariant prévoit que son bénéfice net devrait reculer sur l'ensemble de l'exercice 2000 en raison des effets de l'acquisition du britannique BTP. Cependant, il devrait rebondir fortement en 2001. Swisscom est également affecté par la publication de ses résultats semestriels. Le titre recule de près de 3% à 506 francs et s'approche dangereusement de son support technique situé à 500 francs. Le groupe de télécommunication annonce que son bénéfice opérationnel baissera sur l'ensemble de l'exercice, en raison de la pression soutenue sur les marges. Son chiffre d'affaires a augmenté de 33% grâce à la consolidation de l'opérateur de téléphonie allemand Debitel, racheté par Swisscom au second semestre 1999. Le bénéfice net du groupe a presque doublé à 2,4 milliards de francs, en raison notamment du produit de la vente de sa participation de 30% dans la société Cablecom.

Pour sa part, SGS, très en verve ces derniers temps, ne parvient pas non plus à résister à la tendance baissière et clôture en baisse de 0,9% à 2932 francs. Le groupe genevois publiera ses résultats semestriels au mois de septembre. SGS a annoncé récemment qu'elle souhaitait procéder à des acquisitions, en priorité dans le domaine d'Internet, afin d'atteindre son objectif de 10% de croissance annuelle. La société envisage également un partenariat avec une compagnie d'assurances. SGS, à nouveau rentable, souhaite continuer à améliorer ses résultats et à retrouver la sérénité dans les rapports entre ses différentes actionnaires.

De son côté, CS Group, qui publiera ses résultats semestriels jeudi, se replie de 0,5% à 381,50 francs. La grande banque a indiqué récemment qu'elle serait prête pour une introduction à la Bourse de New York l'an prochain si elle le désirait. En effet, CS Group a effectué les changements nécessaires à la publication de ses résultats selon les normes comptables américaines, l'un des principaux critères pour une cotation outre-Atlantique. Signalons pour terminer que l'éditeur helvétique Tamedia introduira 23% de son capital en Bourse le 2 octobre prochain. La période de souscription s'étendra du 18 au 29 septembre prochain. La société, qui possède le quotidien Tages-Anzeiger, a vu son chiffre d'affaires progresser de 9,5% à 415 millions de francs au premier semestre. La famille Coninx, actionnaire de Tamedia, projette de vendre encore 10% du capital au premier trimestre 2001 au plus tôt. La société prévoit un recul des bénéfices opérationnel et net en 2000, en raison des investissements dans la station de télévision TV3 et dans les activités Internet Winner-Gruppe.