Environnement généralement positif sur les marchés financiers européens après la bonne performance enregistrée par la Bourse nord-américaine vendredi. Le marché boursier suisse n'est pas en reste. Poursuivant sur sa lancée, l'indice SMI progresse pour le troisième jour consécutif et clôture à 7292, en hausse de 1,2%. Apparemment, le marché considère les chiffres de l'emploi publiés vendredi aux Etats-Unis comme relativement positifs pour les grandes entreprises internationales suisses, d'où l'avance notable observée principalement dans les secteurs bancaire, desassurances et pharmaceutique. L'industrie bancaire, en particulier, est en train d'attirer l'intérêt de plus en plus d'investisseurs alors que les actions des grands groupes financiers suisses ont enregistré des performances relativement décevantes depuis le début de l'année. Les résultats semi-annuels qui seront publiés au cours des prochaines semaines pourraient être meilleurs qu'anticipé et ravivent l'intérêt pour les titres de ce secteur.

CS Group avance de 3,5%. Swiss Re et Roche enregistrent également une performance remarquable et s'apprécient de 1% et 2%. En quatre séances, le titre Roche a progressé de près de 800 à 16 775 francs, après avoir passé au-dessous de la barre des 16 000 francs mercredi dernier.

SAirGroup progresse

Novartis continue de profiter de la décision de la Commission européenne, en fin de semaine dernière, d'autoriser, d'une part, le joint-venture du géant bâlois et de la société française Masaidour dans le domaine de la biotechnologie agricole et, d'autre part, le rachat de la division Wasa de Novartis par le groupe italien Barilla. Le titre clôture la séance en hausse de 0,9% à 2418 francs. A noter encore la progression de 1,8% de l'action SAirGroup. Malgré le démenti de la compagnie, le titre continue de profiter des spéculations et rumeurs quant à un éventuel rapprochement entre SAir Group et British Airways.

Au sein des valeurs secondaires, Sulzer Medica, un des leaders mondiaux sur le marché de la technologie médicale de pointe, annonce la création d'une nouvelle entité, Sulzer Biologics Inc. L'augmentation des synergies entre les différentes divisions du groupe, l'accélération des programmes de recherche et l'ascension aussi rapidement que possible en tête de file des fournisseurs d'applications biotechnologiques dans les domaines orthopédique, dentaire et cardio-vasculaire sont les principaux objectifs de cette décision stratégique. Sulzer Biologics Inc., qui reprendra les activités biotechnologiques opérées par les autres divisions de l'entreprise, aura son siège social au Texas et prévoit d'employer, au départ, une centaine de personnes, principalement aux Etats-Unis. Sulzer Medica clôture inchangé à 287 francs.

Enfin, après avoir glissé dans les chiffres rouges en 1998, le constructeur de semi-conducteurs Micronas, producteur de circuits intégrés utilisés dans les automobiles, les téléphones portables et Internet, annonce un profit de 5,5 millions de francs pour les six premiers mois de 1999. La compagnie vient d'être restructurée et espère enregistrer un profit entre 7 et 8 millions sur l'ensemble de l'année. Micronas annonce également son entrée dans l'index allemand des valeurs électroniques Neuer Markt pour le 15 juillet prochain. La compagnie a l'intention d'utiliser le produit de la vente de 500 000 nouvelles actions pour s'agrandir et se développer. Le titre gagne 12 francs, soit une avance de plus de 7%.