Durant sa campagne électorale, Judith Bellaiche s’est positionnée comme la candidate des jeunes pousses suisses. Pour faire bouger un parlement qu’elle juge trop frileux sur ces questions, cette Zurichoise d’adoption, parfaite bilingue, va créer le 10 mars un groupe spécifique rassemblant des représentants de tous les partis. Elle le coprésidera avec le PLR Andri Silberschmidt. Rencontre avec une politicienne vert’libérale convaincue que numérisation et durabilité vont de pair.

Le Temps: vous êtes juriste de formation, d’où vient votre intérêt pour les jeunes pousses?