La baisse des marchés au premier semestre, l’une des pires des dernières décennies, s’est traduite par un recul de 54 milliards de francs des avoirs gérés par Julius Baer au 30 juin dernier, à 428 milliards de francs (-11%). Durant les six premiers mois de l’année, la banque zurichoise a enregistré des sorties nettes de fonds de 1,1 milliard, alors qu’elle avait attiré 10 milliards supplémentaires un an auparavant, selon des chiffres publiés lundi matin. Les sorties nettes ont atteint 2,7 milliards entre janvier et avril, contre un afflux positif de 1,5 milliard entre fin avril et fin juin, précise le communiqué. Le bénéfice net a pour sa part baissé de 26% sur un an, à 451 millions de francs.

(développement suit)