La qualité, pas uniquement la quantité. On peut résumer ainsi la nouvelle stratégie de rémunération variable de Julius Baer. La banque a annoncé cette semaine à ses quelque 1500 gérants de fortune vouloir changer de système. Les deux programmes actuels de bonus – dont l’un est directement lié aux nouveaux actifs nets sous gestion récoltés par les employés – n’auront plus cours.