Gan Jinxin, un fin jeune homme de 29 ans, sort du centre d’exposition d’Evergrande, une entrée de verre entourée de fausses maisons à colombages tout droit sorties d’un dessin animé. Un dossier sous le bras, il vient de terminer les démarches pour enregistrer son contrat de propriété auprès du Bureau de la propriété, qui a son propre guichet dans la gigantesque salle de ventes d’Evergrande, à l’entrée de ce qui doit devenir un parc d’attractions.