HOrlogerie

La Juventus rend visite à Hublot

Sept joueurs de la Vieille Dame, finaliste de la Ligue des Champions le 6 juin prochain, ont passé l’après-midi chez leur sponsor à Nyon, jeudi. Outre la Juventus, Hublot est aussi associé au Bayern Munich, au Paris Saint-Germain et à la FIFA, notamment

La Juventus rend visite à Hublot

Football Finalistes chez leur sponsor

La Juventus était à Nyon, jeudi. L’équipe turinoise n’était pas venue quémander de quelconques faveurs à l’UEFA, avant la finale de la Ligue des Champions qu’elle disputera face au FC Barcelone, le 6 juin prochain. Non, les Giorgio Chiellini, Paul Pogba et autre Fernando Llorente sont venus rendre visite à Hublot, dont ils sont les ambassadeurs depuis 2012.

Pendant trois petites heures, sept joueurs de l’équipe, sacrée championne de Serie A cette saison pour la quatrième année consécutive et vainqueur, mercredi soir, de la Coupe d’Italie, ont été reçus par Ricardo Guadalupe. Le patron de la marque aux mains de LVMH était accompagné par Michel Pont, ancien sélectionneur adjoint de l’équipe de Suisse devenu «consultant football» de Hublot, depuis début 2015. Ses contacts et son réseau sont fort utiles, nous a-t-on indiqué.

Il faut dire que, depuis 2006, Hublot mise beaucoup sur la visibilité offerte par le ballon rond. Outre la Juventus, la marque est aussi associée à la FIFA, à l’UEFA, au Bayern de Munich, au Paris Saint-Germain, au Galatasary Istanbul et à l’Ajax d’Amsterdam mais également à l’entraîneur de Chelsea, José Mourinho.

Après la visite de la manufacture, les joueurs ont donné un vrai faux coup d’envoi avec des juniors locaux. Le vrai match, lui, a lieu dans deux semaines. La marque n’a pas encore déterminé quel dispositif publicitaire elle déploiera, avant ou après la finale. Hublot n’étant pas commercialement associé à la Ligue des Champions, elle ne disposera pas de places réservées pour inviter des clients dans le stade olympique de Berlin.

Des billets à 9000 euros

L’UEFA a mis en vente les premiers billets au mois de mars déjà. Les prix variaient alors de 70 à 390 euros. Mais sur le marché secondaire, les tarifs se sont rapidement envolés. Sur le site de revente Viagogo, les premiers prix débutent à 1774 euros, tandis que certains sésames sont proposés à presque 9000 euros pièce.

Le directeur de Hublot, Ricardo Guadalupe, assistera quoi qu’il en soit à cette finale. Parmi les 77 000 spectateurs attendus, peut-être croisera-t-il Stéphane Waser, le patron de Maurice Lacroix. Une marque horlogère suisse, elle, partenaire du FC Barcelone.

Publicité