La situation est tendue au Kazakhstan. Cette semaine, des dizaines de manifestants auraient été tués par la police et des milliers de personnes blessées, notamment jeudi, selon l’AFP. Ils ont manifesté leur colère suite à une hausse des prix du gaz. Vu de Suisse, c’est plutôt la question pétrolière qui est en jeu.