Le KOF revoit ses prévisions économiques à la baisse pour la Suisse en 2012. L’institut conjoncturel zurichois prévoit désormais une quasi-stagnation du produit intérieur brut (PIB) (+0,2%), alors qu’en septembre il tablait sur une croissance de 1,5%.

«Durant les deux trimestres de l’hiver – quatrième trimestre 2011 et premier trimestre 2012 –, la Suisse connaîtra même, d’un point de vue technique, une légère récession» avec des baisses du PIB, ont indiqué vendredi les experts de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Ceux-ci s’attendent à une perte de 13’000 emplois jusqu’au deuxième trimestre 2012. Sur l’ensemble de l’année prochaine, le taux de chômage devrait atteindre 3,3%, estime le KOF, soulignant toutefois que cette valeur reste très basse en comparaison internationale.

Pour l’année en cours, le pronostic du KOF pour la croissance du PIB passe de 2,3 à 1,8%. Pour 2013, l’institut envisage une hausse de 1,9%.