Résultats

Kudelski accuse une perte de plus de 5 millions de francs au premier semestre

Les coûts de transformation du groupe technologique vaudois, qui a essuyé une perte nette sur les six premiers mois de l’année ont pesé sur les comptes. Ces résultats ont déçu les analystes et l’action du groupe a ouvert en forte baisse

Kudelski a essuyé une perte nette de 5,7 millions de dollars (5,44 millions de francs) au premier semestre, contre un bénéfice de 21 millions lors de la même période de l’an passé.

Relire l’interview d’André Kudelski: «La Suisse est dans l’ADN de Kudelski»

Pour expliquer cette perte, l’entreprise a déclaré jeudi qu’elle continuait à mettre en œuvre sa «stratégie visant à construire la nouvelle génération de technologie pour la télévision numérique». Les autres axes de développement sont la sécurité, la propriété intellectuelle, le renforcement de la présence géographique et Skidata (accès public).

Le résultat opérationnel a connu aussi une dégradation entre janvier et fin juin, avec une chute de 80,2% sur un an à 6,7 millions de dollars, précise dans son communiqué le groupe établi à Cheseaux-sur-Lausanne (VD).

L’action perd plus de 5% en bourse

L’action Kudelski a ouvert en forte baisse jeudi à la Bourse suisse. Les investisseurs se montraient déçus par la performance du groupe. En milieu de matinée, le titre décrochait de 5,5% environ aux alentours de 14,35 francs, dans un marché élargi lui-même en recul, avec un plus bas du jour à 14,20 francs.

Les analystes interrogés par l’agence financière awp tablaient en moyenne sur un bénéfice opérationnel de 17,7 millions de dollars, alors qu’il est ressorti à 6,7 millions seulement.

Prévisions revues à la baisse

En ce qui concerne l’ensemble de l’exercice en cours, Kudelski confirme s’attendre à un chiffre d’affaires compris entre 1,15 et 1,2 milliard de dollars. Le bénéfice d’exploitation est revu à la baisse en revanche, avec une fourchette oscillant entre 45 et 65 millions, contre une plage de 60-80 millions annoncée en février.

Lire également: André Kudelski en grand patron de l’innovation

Publicité