Trois contrats en même temps! C'est ce que Kudelski, plus grand fournisseur de systèmes de télévision à péage dans le monde, a annoncé mercredi. Et comme une bonne nouvelle n'arrive pas seule, le groupe vaudois a également prévenu qu'au second semestre la progression de la marche des affaires devrait s'accélérer. Le marché suisse a accueilli ces informations avec délice: le titre a grimpé de 10% à 5500 francs, soit la meilleure performance en pourcentage du SPI.

C'est en Turquie que le plus important de ces trois projets sera réalisé. Pour un montant de «quelques millions de dollars» – le président du groupe André Kudelski se refuse à être plus précis notamment parce qu'il a d'autres projets dans la région –, l'entreprise fournira à TeleOn le système Nagravision qui permettra à l'opérateur d'Istanbul d'installer le premier réseau de télévision numérique dans le pays. Près de 500 000 abonnés sont attendus à moyen terme. Des ventes similaires seront effectuées pour un montant variant entre 1 et 1,5 million de francs à Hongkong à l'attention de la communauté chinoise de l'Asie du Sud-Est et aux Philippines. Deux contrats prometteurs, souligne André Kudelski, car le faible nombre d'abonnés de base devrait s'agrandir à terme, surtout à Hongkong qui abrite une importante population aisée.

Ces contrats, qui renforcent la position de Kudelski sur un marché très convoité, interviennent peu ou prou en même temps que le fort développement d'engagements antérieurs. Et le groupe d'affirmer que, si les affaires progressent de 5 à 10% durant les six premiers mois de l'année, elles devraient connaître une forte accélération d'ici fin 1999. Le chiffre d'affaires passerait ainsi de 112,3 millions de francs en 1998 à quelque 170 millions cette année.