L’offre de Kudelski pour acheter la totalité des actions d’Open TV a rencontré un bon accueil auprès des actionnaires de la société californienne, explique-t-il dans un communiqué ce lundi . Le groupe vaudois actif dans la sécurité numérique détiendra au minimum 96% des droits de vote dans cette entreprise.

Le groupe basé à Cheseaux, qui contrôlait auparavant les trois quarts d’Open TV, prolonge une ultime fois son offre pour obtenir toutes les actions de classe A dans cette firme de San Francisco. Le dernier délai est fixé à mercredi à minuit, heure de New York.

Kudelski a précisé lundi que 76,29 millions d’actions lui avaient été servies à ce jour, soit 82% des actions de classe A d’Open TV qu’il ne détenait pas encore. Le prix versé atteint donc pour l’instant quelque 118 millions de dollars. Après l’achat de ces titres, le groupe contrôlera alors 96% des droits de vote.

Après une offre à 1,35 dollar par titre refusée par Open TV, Kudelski avait amélioré son prix à 1,55 dollar. La somme proposée atteignait ainsi environ 145 millions, mais le groupe vaudois avait précisé que l’opération devait coûter au final 154 millions de dollars (160 millions de francs) en incluant divers autres frais.

Les activités des deux entreprises dans la TV numérique se combinent bien. La vaudoise est spécialisée dans la sécurité, et l’américaine est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de technologies et services pour les applications interactives.