Kuehne + Nagel a réalisé au premier semestre un bénéfice net en recul de 16,2% en raison d’un environnement économique difficile et ne prévoit pas d’amélioration à court terme, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Le bénéfice net, conforme aux prévisions des analystes, a reculé à 258 millions de francs au cours du premier semestre 2009, contre 308 millions un an plus tôt. Le résultat d’exploitation a également baissé de 16,4% à 337 millions, tandis que le chiffre d’affaires s’est replié de 20,6% à 8,5 milliards entre janvier et juin.

«Au vu de l’évolution extrêmement difficile de la situation économique, les résultats au premier semestre sont satisfaisants», a estimé le directeur général Reinhard Lange, cité dans le communiqué. Le groupe ne table cependant pas «à court terme» sur une amélioration de la situation économique et prévoit par conséquent de continuer à réduire ses coûts et à gagner des parts de marché.

Kuehne + Nagel avait annoncé début mars la suppression de 4000 à 4500 emplois pour faire face à la crise économique mondiale et au ralentissement dans le secteur.