Kuoni a creusé sa perte nette au premier semestre à 172,1 millions de francs, contre 14 millions à la même période de l’année passée. Le bénéfice des activités poursuivies du voyagiste zurichois a atteint 5,9 millions de francs, en baisse de presque 80% sur un an.

Son chiffre d’affaires affiche un léger recul de 0,6% à 1,53 milliard de francs. La vente de ses activités de voyagiste a entraîné une perte de 178 millions. Le franc fort a eu un impact négatif sur les recettes de l’ordre de 7,4%, a indiqué vendredi le groupe dans un communiqué.

Au niveau opérationnel, le résultat d’exploitation (EBIT) a reculé de 88,3% à 3,6 millions de francs. Quant au résultat d’exploitation avant amortissements (EBITA), il est en baisse de 63,2% à 16,7 millions de francs.

Pour expliquer ces résultats en repli, la société avance plusieurs raisons. Elle a dû tout d’abord procéder à des réductions de prix. Les frais de personnel et la hausse des investissements expliquent également sa performance plus faible.

Effet du franc fort

Kuoni a par ailleurs annoncé le départ de son directeur financier Thomas Peyer au premier semestre 2016. Celui-ci occupait ce poste depuis 2014.

Pour 2015, le groupe vise un résultat d’exploitation (EBIT) compris entre 40 et 50 millions de francs. Il s’attend à une perte de 7,5 millions de francs en raison du franc fort.