Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le groupe minier Blackstone Resources, basé à Baar, a fait son entrée à la bourse suisse lundi 9 juillet 2018.
© Urs Flueeler/Keystone

Cotation

L’action Blackstone Resources démarre prudemment

Le groupe minier basé à Baar a fait son entrée hier à la bourse de Zurich avec un titre lancé à 13,50 francs

Le groupe Blackstone Resources est entré à la bourse suisse lundi 9 juillet avec un titre (BLS) établi à 13,50 francs, un prix que l’entreprise a jugé «sous-évalué» par l’entremise d’un porte-parole. Basé à Baar, le groupe compte neuf sociétés actives dans l’extraction et le commerce de métaux pour la fabrication de batteries électriques.

Lire aussi: La bourse suisse est toujours plus attractive

Le groupe, dont les titres en circulation représentent 25% de son capital total, a réalisé un bénéfice net de 3,8 millions de francs en 2017. Selon son fondateur, Ulrich Ernst, «cette cotation à Zurich va permettre à Blackstone Resources de lever des fonds supplémentaires pour financer de nouvelles acquisitions et augmenter sa visibilité à l’international». ll vise une capitalisation de 576 millions de francs. Blackstone Resources exploite des mines en Mongolie, au Pérou, en Colombie, au Canada et en Norvège. Il compte 45 collaborateurs.

Lire également: La biotech genevoise ObsEva entre à la bourse suisse

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)