agroalimentaire

L'actionnaire Third Point maintient la pression sur Nestlé

Le fonds créé par le Californien Dan Loeb critique le manque de clarté du géant veveysan dans ses objectifs

Le géant agroalimentaire Nestlé peut mieux faire pour récompenser ses actionnaires, à en croire l'actionnaire activiste Third Point. Le fonds d'investissement américain déplore dans un rapport l'«approche stratégique confuse» du groupe veveysan et exige la fixation d'objectifs clairs en matière de rentabilité.

Lors de l'entrée de Third Point: Un fonds activiste américain contre les «vieilles manières» de Nestlé

Une marge entre 18% et 20%

Pour Third Point, la cible de marge de Nestlé devrait se situer entre 18% et 20%, précise le fonds d'investissements sur son site internet. La nomination d'un directeur général non issu du sérail, Mark Schneider, est considérée de manière positive.

Lors de son entrée dans le capital-actions de Nestlé en juin 2017, Third Point affichait une participation de 1,3%. Le fonds créé par l'investisseur californien Dan Loeb a exercé depuis lors une pression sur le groupe veveysan et Mark Schneider. Le nouveau directeur a annoncé un programme de rachat d'actions pour un montant maximum de 20 milliards de francs.

Notre interview de Mark Schneider le 22 juin 2018: «Nestlé ne fait pas de déclarations bon marché»

Publicité