L'AELE pourrait signer, avant l'Union européenne, un accord de libre-échange avec un pays asiatique. L'Association européenne de libre-échange a fait le point hier à Genève sur l'extension des accords conclus avec les Etats tiers. Si aucun accord n'a été formellement conclu, les négociations sont désormais bouclées avec Singapour. «Ce sera un accord de seconde génération, c'est-à-dire qu'il portera aussi sur les investissements et les services», a commenté jeudi le conseiller fédéral Pascal Couchepin devant la presse.

Au total, l'AELE (dont les membres sont la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l'Islande) a conclu 18 accords de libre-échange. En 2001, les exportations helvétiques vers les pays avec lesquels les Etats de l'organisation ont conclu des accords de libre-échange ont dépassé 7,8 milliards de francs. L'AELE prévoit de régler en 2002 les dossiers ouverts avec le Canada et le Chili alors que des discussions commenceront avec la Corée du Sud. «Nous espérons bientôt entrer en négociation avec le Japon», note Pascal Couchepin.