Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le Nikkei a été affecté par le changement de note de Moody's. /AP
© Eugene Hoshiko

Chine

L'agence Moody's abaisse la note de la dette chinoise

Moody's estime que «la solidité financière de la Chine va quelque peu s'éroder au cours des années qui viennent, le volume total de la dette continuant à grossir tandis que le potentiel de croissance ralentit»

L'agence Moody's a annoncé mercredi un abaissement de la note qu'elle attribue à la dette chinoise, disant envisager une augmentation de l'endettement du géant asiatique et un ralentissement de la croissance économique. La note de la dette est ramenée de A3 à A1 avec une perspective stable, a annoncé l'agence de notation dans un communiqué. En réaction, la Chine a jugé «inopportune» cette baisse.

Lire aussi: La Chine veut redevenir l'empire du Milieu

La baisse de la note reflète le fait que «la solidité financière de la Chine va quelque peu s'éroder au cours des années qui viennent, le volume total de la dette continuant à grossir tandis que le potentiel de croissance ralentit», a observé Moody's.

Les réformes prévues par le régime communiste pour combattre les risques financiers pourront «ralentir mais pas empêcher une augmentation de la dette» du pays, selon le communiqué.

L'agence s'attend à voir la croissance économique du pays tomber aux alentours de 5% par an sur les cinq années qui viennent dans la deuxième économie mondiale.

La hausse du produit intérieur brut chinois est tombée l'an dernier à 6,7%, soit son plus mauvais score depuis un quart de siècle. Pékin prévoit cette année une croissance «autour de 6,5%».

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)