Ce n’est pas une surprise, mais c’était devenu une rareté. L’Allemagne économique n’avance plus. Son produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1% au deuxième trimestre.