Ce n’est pas une surprise, mais c’était devenu une rareté. L’Allemagne économique n’avance plus. Son produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1% au deuxième trimestre.

Ce chiffre marque un coup d’arrêt pour le pays, qui n’avait plus affiché de performance négative depuis plus de dix ans. Au premier trimestre, la croissance avait atteint 0,4%, par rapport aux trois derniers mois de 2018, année durant laquelle le PIB avait encore progressé de 1,7%.