Lamina Technologies lève plus de 38 millions

Métal La PME vise les marchés asiatiques

Lamina Technologies est en pleine expansion. Le fonds d’investissement israélo-chinois Catalyst CEL a investi 42 millions de dollars (38,5 millions de francs suisses) dans cette société, basée à Yverdon-les-Bains.

Spécialisée dans la fabrication de plaquettes servant à la coupe de précision pour le métal, la société vaudoise produit plusieurs centaines de milliers de pièces chaque mois.

Grâce à une technologie de recouvrement particulière qui permet d’augmenter la durée de vie des plaquettes, l’entreprise enregistre une croissance annuelle de 20% depuis 2005. Elle compte parmi ses clients des ateliers d’usinage spécialisés dans l’aéronautique, l’automobile, le médical et l’industrie plastique, qui les utilisent pour le fraisage et le tournage.

Hausse des effectifs

«Grâce à l’investissement de Catalyst, nous espérons mieux pénétrer les marchés mondiaux, et plus particulièrement asiatiques, et implanter notre technologie dans d’autres types d’outils», précise David Itzcovich, directeur financier de Lamina Technologies. La société compte également augmenter ses effectifs. Actuellement, elle emploie 80 personnes à Yverdon-les-Bains, sur le site d’Y-Parc. Au niveau mondial, elle compte 100 collaborateurs.

Fondée en 2001 par Peleg et ­Yuval Amir, la société exporte près de 90% de sa production dans 32 pays.