Une société pharmaceutique d’un genre nouveau est lancée de Genève. Créée par la société de capital-risque genevoise Medicxi, Centessa Pharmaceuticals n’investira que dans des sociétés de biotechnologies développant une seule molécule. Basée à Cambridge, dans le Massachusetts, cette nouvelle pharma a levé 250 millions de dollars, auprès de certains des plus grands investisseurs spécialisés.

Centessa Pharmaceuticals utilisera la stratégie d’investissement dite «asset centric» développée par Medicxi, l’une des plus grandes sociétés de venture capital dans les sciences de la vie d’Europe, selon un communiqué de presse envoyé mardi. Concrètement, «chaque biotech dans laquelle Centessa investira constituera une unité opérationnelle indépendante et focalisée sur un produit; les décisions de poursuivre ou d’arrêter les recherches seront prises uniquement selon les données de chaque molécule», détaille Francesco De Rubertis, cofondateur de Medicxi et créateur de Centessa, un projet qu’il a lancé mi-septembre 2020.