Favoriser l’accès au private equity grâce à la technologie. C’est l’objectif de la plateforme lancée mi-avril par Hermance Capital, un spécialiste genevois des investissements non cotés détenu par les banques Pâris Bertrand, Reyl et Bordier. La structure compte se distinguer en offrant un investissement minimal plus bas que la moyenne du marché, à 150 000 dollars, et en effectuant une sélection dans l’offre de private equity.