Le dernier directeur du groupe zurichois Erb, Rolf Erb, est décédé. La cause de sa mort est pour l’heure inconnue. La police cantonale thurgovienne a confirmé lundi matin une information publiée dans le Blick. L’ancien patron est décédé de manière naturelle ou a mis fin à ses jours, a indiqué un porte-parole de la police. La médecine légale devra déterminer la raison de sa mort.

Deuxième plus grande faillite de l’histoire

Le groupe Erb a fait faillite en 2003. Il s’agit de la deuxième plus grande faillite de l’histoire de la Suisse, qui a totalisé plusieurs milliards de francs. Rolf Erb a été condamné à une peine d’emprisonnement de sept ans, dans le cadre de cette procédure. Fin mars, le Tribunal fédéral (TF) a rejeté un recours de l’héritier déchu, qui invoquait un risque de suicide pour échapper à l’exécution de sa peine.

Lire aussi: Victime de spéculations immobilières, l’empire Erb est au bord de la faillite (décembre 2003)