Encore un article sur Tesla, soupireront sans doute certains lecteurs. Oui, encore un article sur le fabricant américain de voitures électriques qui n’a vendu que 367 500 automobiles en 2019. Ou qui, autrement dit, contrôle moins d’un cinquième d’un marché (les voitures électriques) qui lui-même ne représente que 3% des ventes totales de véhicules au niveau mondial… La société dirigée par Elon Musk est encore un nain au niveau planétaire, mais un nain qui accumule les records et qui conserve une influence considérable sur les constructeurs dits traditionnels.