Perspectives

L'application Grindr devient majoritairement chinoise

Le site de rencontres gay, Grindr, se voit conforté par la participation à hauteur de 60% du groupe chinois Kunlun Tech. 

Le groupe chinois Kunlun Tech a pris une participation majoritaire au sein du site de rencontres homosexuel Grindr.

Dans un message posté sur son blog, le PDG et fondateur de Grindr, Joel Simkhai, indique que cette décision "représente une énorme marque de confiance dans notre vision de connecter encore davantage les hommes homosexuels au monde qui les entoure".

Kunlun Tech a pris une participation de 60%, ce qui valorise Grindr à quelque 155 millions de dollars.

Grindr, un modèle économique

Fondé en 2009, Grindr a été le pionnier de la technologie permettant à ses utilisateurs de se localiser par l'intermédiaire de leur smartphone en fonction de leur profil et de leur proximité géographique. Ce modèle a ensuite été copié par de nombreux sites de rencontres, tels que Tinder.

Il s'agit de la première prise de participation d'un investisseur extérieur au sein de Grindr qui est maintenant présent dans 196 pays et reçoit, selon le New York Times, environ deux millions de visites par jour. Le groupe réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 32 millions de dollars.

 

Publicité