Criminalité économique

L'argent du clan El-Assad passe par la Russie 

La famille élargie du président Bachar el-Assad a investi quelque 40 millions de dollars dans l'immobilier russe, selon une enquête de Global Witness. Certaines des opérations auraient pu être menées à des fins de blanchiment. Selon l'ONG, elles pourraient permettre in fine à des fonds d'intégrer des places financières dont ils sont bannis, en raison des sanctions internationales

Des cousins de Bachar el-Assad, faisant l’objet pour la plupart de sanctions internationales, ont acquis entre 2013 et juin 2019 près d’une vingtaine d’appartements de luxe à Moscou. C’est ce que révèle une enquête de l’ONG britannique Global Witness publiée la semaine passée, qui estime que le montant total des propriétés s’élève à au moins 40 millions de dollars.

Certaines des acquisitions auraient été au centre d’une structure complexe de prêts, impliquant des sociétés offshore libanaises. Selon l’ONG, il s’agit selon toute vraisemblance d’opérations de blanchiment d’argent qui pourraient permettre de contourner les sanctions internationales.