Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Enseignement

Lausanne s’offre le premier gymnase «à la carte» pour élèves surdoués de Suisse

L’école La Garanderie a ouvert la semaine passée un cursus personnalisé inédit destiné aux enfants précoces, pour les accompagner jusqu’aux études supérieures universitaires

Premier gymnase «à la carte» pour élèves surdoués

L’école lausannoise La Garanderie, active depuis 18 ans dans l’enseignement spécialisé pour les enfants à haut potentiel, vient de lancer un programme d’enseignement inédit en Suisse permettant à chaque élève d’évoluer à son rythme. Et, ainsi, de développer pleinement ses capacités. Le dispositif, dont le Centre national français d’enseignement à distance (CNED) est partenaire, propose des cours collectifs, des études dirigées à la carte et un tutorat individuel hebdomadaire.

Objectif: la réussite du baccalauréat (bac) français. Pourquoi ce diplôme, plutôt qu’une maturité suisse? «Ce cursus est particulièrement bien adapté au profil HPi [élèves à haut potentiel intellectuel]», résume dans un communiqué le directeur de l’établissement vaudois Laurent Kromer.

Selon les responsables de La Garanderie, le bac privilégierait «les capacités d’analyse et de synthèse, en favorisant la réflexion plutôt que la mémorisation». Il permettrait aussi «de profiter d’un large choix d’options afin d’établir des stratégies avec le coefficient des matières de chacune des trois sections existantes: littéraire, scientifique et socio-économique».

Pour quotient intellectuel entre 125 et 160 points

Cet accompagnement personnalisé des élèves ne se fera dorénavant pas que pour les plus petites classes. Mais s’étendra jusqu’aux portes des études supérieures. «Notre cursus, le plus souple de Suisse, s’adapte aux différents profils HPi, explique Laurent Kromer. Par exemple, nos élèves peuvent terminer leur année en février, dans les matières où ils sont précoces, et consacrer le reste de leur parcours aux matières où ils ont moins d’aisance.»

Un enfant dont le quotient intellectuel (QI) se situe dans la moyenne supérieure (entre 100 et 130 points) n’est pas forcément surdoué. C’est entre 125 et 160 de QI que l’on identifie un haut potentiel intellectuel. Il s’agit ici d’élèves difficiles, ayant rencontré tôt des problèmes d’intégration scolaire. Différence qui est généralement mal vécue par l’individu concerné, car sa spécificité est souvent mal acceptée, voire carrément niée.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)