Il faudra suivre avec attention ce qui se passe, ces prochains jours, entre Londres et la Silicon Valley. Car le mini-clash survenu la semaine passée entre les autorités britanniques et Apple et Google aura des conséquences sur SwissCovid. L’idée de l’EPFL de fusionner l’application de traçage des contacts avec un autre système afin de la rendre plus performante est en suspens.

Intéressons-nous d’abord à ce qui s’est passé de l’autre côté de la Manche. Comme de très nombreux pays, l’Angleterre et le Pays de Galles proposent une application de traçage des contacts, intitulée NHS Covid-19. Cette app tourne sur une base logicielle (API Exposure Notification) fournie par Apple et Google pour les téléphones tournant sur iOS et Android, afin de la rendre plus efficace. Jusque-là, rien de spécial.