La Chine, qui dès le dernier trimestre 2009 avait renoué avec une croissance à deux chiffres, a vu son produit intérieur brut bondir de près de 12% entre janvier et mars derniers, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques.

Elle a enregistré une croissance de 11,9% sur un an au premier trimestre, après +10,7% au quatrième trimestre de l’an dernier. «Le rythme de la reprise s’est accéléré ce qui pose de bonnes bases pour atteindre les buts fixés pour l’année», a déclaré le porte-parole du Bureau (BNS) lors d’une conférence de presse.

Comme les années précédentes, le gouvernement chinois a notamment fixé comme objectif une croissance de 8% en glissement annuel en 2010. Cet objectif avait notamment été dépassé l’an dernier (+8,7%) alors que selon les autorités, l’année 2009 avait été «la plus difficile du nouveau siècle».

L’inflation, négative l’an dernier, est de nouveau en hausse mais reste sous contrôle. L’indice des prix à la consommation, principale jauge de cette inflation en Chine, a progressé de 2,2% entre janvier et mars, restant sous la barre fixée par le gouvernement de 3% sur l’ensemble de l’année, selon le Bureau national des statistiques (BNS).

Les investissements en capitaux fixes en Chine ont continué de progresser à un rythme soutenu au premier trimestre 2010, à +25,6% en glissement annuel, tandis que la production industrielle augmentait de 19,6% en glissement annuel au premier trimestre, après +18% au dernier trimestre 2009.