Les prix des denrées alimentaires grimpent. En 2020, les cours de l’huile de palme ont bondi de 28%, ceux du riz et du soja de 15%. Les tarifs du blé augmentent, tout comme ceux de l’orge, du maïs, du café, du cacao. L’indice FAO des prix des produits alimentaires, qui mesure la variation mensuelle des cours d’un panier d’achats de base, est monté en décembre de 2,2%, son septième mois consécutif de croissance. Les huiles végétales, les produits laitiers et la viande affichent les plus fortes hausses.

Les métaux flambent également. Le palladium s’échange 43% plus cher qu’il y a un an. L’or a crû (de 27%) tout comme l’argent, le fer, le rhodium, le bois américain, relève le cercle CyclOpe, un institut spécialisé dans les matières premières, dans un rapport en janvier. Quand la Chine était confinée, la tonne de cuivre valait 4000 dollars; à présent elle dépasse les 8000 dollars et certains analystes la voient atteindre cette année les 10 000 dollars, son record de 2011. Seules les hydrocarbures terminent 2020 en baisse.