Immobilier

L’économie d’énergie enseignée aux ménages genevois

Pour contribuer à réduire la facture d’électricité des habitants, trois opérations éco-sociales sont prévues dans des immeubles de logements de la ville cette année

Pour préserver l’environnement et contribuer à réduire la facture d’électricité des ménages genevois, trois opérations éco-sociales «Nouvelles lumières» seront réalisées cette année dans des logements de la ville de Genève.

La première s’est déroulée dans le quartier de la Jonction, à Michel-Simon, durant un mois en début de printemps. Les deux suivantes auront lieu cet automne au Seujet et à Cité-Jonction. Au total, plusieurs centaines d’appartements bénéficieront de ce dispositif cette année.

Chauffage à l'énergie renouvelable

«D’ici à 2020, ces bâtiments vont être raccordés au réseau de chaleur de GeniLac Jonction, qui fournira une énergie produite à 75% grâce à des énergies renouvelables et locales, soit de l’eau du lac, à la place des anciennes énergies fossiles type gaz ou mazout. L’idée est donc d’aider les habitants concernés à percevoir la transition énergétique de leur quartier qui va se passer prochainement, et d’en être acteurs, explique Valérie Cerda, cheffe du Service de l’énergie. L’opération vise les locataires du patrimoine immobilier de la ville, soit près de 350 immeubles, totalisant 5400 logements. On peut imaginer qu’avec un rythme régulier, d’ici à quelques années, l’ensemble des locataires bénéficiera de ce dispositif.»

Les bons gestes pour faire baisser la facture

Lancées conjointement par la ville de Genève et les SIG, ces initiatives ont pour but d’aider les ménages à diminuer leur consommation énergétique. Grâce aux technologies efficientes, notamment en matière d’éclairage et de réfrigérateur, et aux éco-gestes, les consommations électriques sont visées en priorité. Suivent des économies de chauffage et d’eau.

Concrètement, les locataires bénéficient gratuitement de matériel et de conseils personnalisés donnés par un ambassadeur éco21. Pendant une heure à leur domicile, ce spécialiste passe en revue leur manière de consommer et leur explique les bons gestes et réflexes à adopter pour faire baisser la facture d’énergie. Des petits détails qui, une fois accumulés dans un logement, ont un impact, comme changer une ampoule ou un filtre de robinet, éteindre les lumières, installer des multiprises avec interrupteurs pour éviter l’effet de veille des appareils électriques.

Une opération primée

Depuis la mise en place de ce dispositif en 2009 par les SIG, les opérations «Nouvelles lumières», préalablement appelées «éco-sociales», ont permis la visite de plus de 18 000 logements du canton de Genève. Leur consommation énergétique a ainsi diminué de 6 GWh, soit l’équivalent de 2000 ménages genevois, et cela se répercute sur leur facture avec une baisse moyenne de 15% par ménage. Dix-neuf mille tonnes de CO2 ont également été économisées. Ces actions ont reçu le Watt d’or, prix suisse de l’énergie décerné par l’OFEN.

Publicité