La possibilité d’une victoire démocrate lors de l’élection présidentielle américaine, le 3 novembre, est de plus en plus discutée par les stratégistes. Dans les sondages, l’écart en faveur de Joe Biden, le candidat démocrate, s’est accru ces dernières semaines et dépasse les 10 points. «Depuis quelques jours, le Covid-19 est autant au centre des préoccupations que la perspective d’une victoire démocrate aux élections présidentielles américaines, ce qui amène les stratégistes à évaluer les conséquences économiques et financières d’un tel cas de figure», confirme Arthur Jurus, chef économiste auprès de Landolt. L’élection d’une personnalité jugée moins favorable aux entreprises fera-t-elle baisser les bourses ou est-ce un cliché?

A lire aussi: Joe Biden, une campagne en solitaire