Le fabricant genevois de capteurs électroniques LEM a vu son bénéfice net bondir de 40,9% lors de son exercice 2013/2014 (clos fin mars), à 45,6 millions de francs. Le chiffre d’affaires est lui ressorti en hausse de 4,5% à 245,6 millions.

«Sur l’année, nous avons enregistré des chiffres records sur les indicateurs de performance clés comme la marge EBIT et le bénéfice net», a déclaré le directeur général de LEM François Gabella, cité dans un communiqué publié mercredi. Le résultat EBIT, avec 55,7 millions de francs, a ainsi dépassé de 36,5% celui de l’exercice précédent.

Au niveau des perspectives, la direction mise sur une reprise modeste en Europe et en Amérique du Nord, avec des performances toujours solides en Chine. LEM note toutefois que la concurrence reste acharnée, avec une forte pression sur les prix due aux surcapacités dans la plupart des segments.