Le groupe chinois Lenovo va installer une série de services du géant américain des logiciels Microsoft sur «des millions» de ses appareils fonctionnant sous Android, le système d'exploitation mobile de Google, aux termes d'un accord annoncé lundi.

Lire aussi: Lenovo dévoile ses smartphones du futur

D'après le communiqué commun des deux entreprises, Lenovo va installer sur certains de ses appareils mobiles des applications de productivité de Microsoft comme la suite de bureautique Office, le service de stockage en ligne OneDrive ou la messagerie vidéo Skype.

«Lenovo s'attend à livrer des millions de ces appareils basés sur Android dans le monde au cours des quelques prochaines années», précisent les deux groupes.

Leur partenariat prévoit aussi des échanges croisés de brevets, qui couvrent à la fois Lenovo et sa filiale de fabrication de téléphones Motorola.

Microsoft a raté le virage du mobile

Microsoft avait déjà annoncé début juin un partenariat avec un autre groupe chinois, Xiaomi, qui lui avait racheté près de 1 500 brevets et s'était lui aussi engagé à installer sur ses smartphones des logiciels phares du groupe américain comme Office ou Skype.

Après avoir raté le virage du mobile, où il a été largement distancé par ses rivaux Apple et Google, Microsoft avait tenté sans succès de se relancer en décidant en 2013 de racheter les activités de production de téléphones de Nokia. L'opération avait été l'une des dernières décisions de l'ex-directeur général Steve Ballmer.

Lire aussi: Microsoft, formidable gâchis

Son successeur Satya Nadella a depuis énormément réduit la voilure dans les téléphones, en supprimant des milliers d'emplois et en se désengageant d'une grande partie des activités de production, préférant concentrer ses efforts sur la mise à disposition des logiciels du groupe sur toutes les plateformes mobiles.