Changer radicalement d’orientation et devenir professeur dans une école secondaire? A la recherche d’un poste stable, certains banquiers pourraient être tentés par l’enseignement. Mettre à profit leurs connaissances de l’allemand pour se recycler en professeur de langues par exemple. «Ce n’est pas si simple», prévient le Département de l’instruction publique (DIP) du canton de Genève: le candidat doit détenir un master (anciennement licence) dans la branche d’enseignement. Un master en allemand est donc indispensable pour devenir professeur de la langue de Goethe dans les écoles secondaires (ou cycle d’orientation).

«Si vous possédez déjà un master en économie, il ne s’agit pas de refaire totalement un 2e cursus en allemand ou en mathématiques. Le conseiller aux études regardera, au cas par cas, quels modules doivent être suivis», explique le DIP. L’ex-banquier accomplira au minimum une année et demie d’études pour compléter son master initial. Il sera tenu ensuite de suivre des cours de pédagogie, comme tous les futurs enseignants.

Ecole de commerce

Les écoles professionnelles – qui par définition recherchent des enseignants proches du terrain – semblent davantage accessibles aux ex-banquiers. Ces derniers doivent également posséder un titre académique d’une université ou d’une haute école (de niveau bachelor), mais ils seront recrutés pour leurs «compétences métiers» par les écoles intéressées.

Une formation pédagogique d’une année leur est délivrée en cours d’emploi par l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle.

Reste l’enseignement privé. Les écoles, qui ne relèvent pas des pouvoirs publics, accordent moins d’importance aux titres académiques. Akwire, par exemple, recrute des praticiens, selon leurs expériences professionnelles et leur réputation. «Nous avons été approchés par plusieurs banquiers, qui craignaient un licenciement», constate l’un des fondateurs de l’école, Mathieu Bischof. Mais impossible pour les candidats d’en vivre: «Nous n’offrons pas de poste à l’année, mais des mandats de quelques jours ou semaines», précise le responsable.