Le taux de chômage en Suisse a continué à diminuer en mars, pour se fixer à 4,2% alors qu’il atteignait encore 4,4% en février. A la fin du mois, 166’032 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement, soit 6967 de moins.

Les jeunes ont le plus profité du recul: la catégorie des 15-24 ans a enregistré une réduction de 0,4 point à 4,8%. Les 25-49 ans et les personnes de plus de 50 ans ont enregistré une baisse de seulement 0,1 point, à respectivement 4,3% et 3,7%.

A noter que si l’on ne tient pas compte des facteurs saisonniers, le taux s’affiche à 4,1% en mars, stable comparé à février, a précisé le Secrétariat d’Etat à l’économie.

En comparaison annuelle, les chiffres ne sont toujours pas au beau fixe. Par rapport à mars 2009, la statistique globale compte 31’319 chômeurs de plus, ce qui représente une hausse de presque un quart.

De tous les cantons suisses, le Valais affiche la plus nette amélioration du marché de l’emploi en mars comparé à février. Son taux de chômage, à 4,7%, est en diminution de 0,7 point alors que la baisse au niveau national n’est que de 0,2 point.

Le Tessin a profité d’un recul de 0,4 point de pourcentage à 5,3%. Les cantons de Fribourg (3,5%) et du Jura (5,9%) ont tous deux enregistré une diminution de 0,3 point. Dans le canton de Vaud, le taux de chômage s’est replié de 0,2 point à 5,9%.

Genève (7,3%) et Neuchâtel (7%) culminent toujours avec les taux les plus élevés du pays. Ces cantons ont tout de même enregistré des baisses respectives de 0,1 et 0,2 point, selon les chiffres publiés par le SECO.