Un nouvel indicateur attire l’attention ces jours-ci: le taux de la reprise de l’activité de la deuxième grande puissance économique mondiale qui, il y a un mois, était quasiment paralysée à cause du coronavirus. Sur ordre de Pékin, qui affirme que le pire est derrière, le retour à la normale a commencé dès le 10 février. Sauf dans la province du Hubei dont la capitale, Wuhan, est l’épicentre de l’épidémie. A ce jour, la Chine compte 2984 morts et 80 424 personnes contaminées, sans compter les personnes guéries.

Lire aussi: Le coronavirus perturbe la chaîne d’approvisionnement mondiale