Le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, a reçu cette semaine deux lettres incendiaires. La première lui a été envoyée par dix ministres régionaux de l’Environnement, issus du parti écologiste. «Le développement de l’énergie éolienne est sur le point de prendre fin», constatent ces élus qui ne dénoncent «rien de moins que la liquidation de l’une des industries clés du XXIe siècle». L’autre lettre rédigée, entre autres, par la Fédération de l’industrie allemande (BDI) et par celle de l’énergie éolienne (BWE) va dans le même sens. «Les restrictions prévues remettent en question l’atteinte des objectifs de la politique énergétique et climatique fédérale», constatent ces organisations.