Le fonds public espagnol d’aide au secteur bancaire (Frob) a annoncé lundi l’injection immédiate de 4,5 milliards d’euros dans Bankia. Il s’agit de couvrir la perte nette semestrielle de 4,45 milliards publiée vendredi par la banque en grande difficulté.

Le Frob a accepté «de procéder, avec effet immédiat, à une injection de 4,5 milliards d’euros dans le groupe BFA-Bankia pour restaurer les niveaux de fonds propres du groupe», a-t-il annoncé dans un communiqué. L’augmentation de capital sera souscrite intégralement par ce fonds.

Cette injection de capital dans Bankia «constitue une avance sur l’injection de capital que Frob réalisera, dans le cadre du programme d’aide européen et du processus de restructuration du groupe BFA-Bankia, dont le montant final sera déterminé dans les prochaines semaines», a précisé le fonds.

L’injection de capital est considérée comme une avance sur l’aide d’un maximum de 100 milliards d’euros promise en juin par l’Union européenne pour relancer le secteur bancaire espagnol, particulièrement touché par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008.

Quatrième banque espagnole par les actifs, Bankia, nationalisée en mai en raison de ses très graves difficultés, a dû effectuer plus de 7 milliards d’euros de provisions.