Crown et Marc Rich & Co sont bel et bien en train de fusionner (lire Le Temps du 7 février). Crown, une filiale du groupe russe Alpha, propriété de Mikhaïl Fridman, 37 ans, est puissant dans la banque et dans le pétrole. Ce dernier entretiendrait les meilleures relations avec le Kremlin. En tout cas, Crown cherche officiellement à racheter les actions de Marc Rich & Co. Un accord interviendra dans les 60 jours, sans que le montant de la transaction ne soit dévoilé. Le directeur exécutif de Crown, l'américain Elliott Spitz affirmait déjà dans nos colonnes vouloir se diversifier, principalement dans les métaux, «pour devenir un grand du secteur». Marc Rich qui a été gracié à la dernière minute par Bill Clinton était passible de 325 ans de prison aux Etats-Unis pour fraude, viol de l'embargo américain sur l'Iran et évasion fiscale. Réfugié en Suisse depuis 1983, Marc Rich a rapporté sans doute plus de 500 millions de francs aux caisses de la ville et du canton de Zoug, là où se trouve le siège de son groupe. Reste que l'affaire Marc Rich sème toujours la pagaille dans le camp démocrate américain.