Evoqué sous forme de chiffres, l'Institut supérieur de formation bancaire (ISFB) à Genève apparaît florissant: en 2007, 680 personnes ont profité d'une formation au sein de l'institution, 107 praticiens ont transmis leur savoir à des candidats envoyés par une centaine d'établissements bancaires. «Depuis 2000, nous avons lancé de nombreux projets. Et ce n'est pas fini», déclare Joëlle Frick-Mühlemann, directrice de l'ISFB, à l'occasion de la présentation à la presse du bilan 2007 et des perspectives 2008. «L'année 2007 a été exceptionnelle pour les banques qui ont engagé beaucoup de collaborateurs, formés chez nous par la suite», poursuit la directrice.

De nouveaux programmes

Parmi les projets à venir, signalons les certificats ISFB en private banking et en retail banking, qui démarreront à la rentrée 2008. Ils existaient déjà sous la dénomination de cours en connaissances bancaires de base et cours de techniques bancaires. «Mais tous les publics étaient mélangés, explique encore Joëlle Frick-Mühlemann. Du fait qu'ils n'avaient pas tous les mêmes intérêts, certaines frustrations s'exprimaient.» Dorénavant, l'ISFB offrira donc un cours pour les collaborateurs de banques privées, et un autre pour ceux des banques universelles, préservant ainsi les intérêts de chacun.

D'autre part, le Diplôme en conseil financier sera complètement refondu. Alors qu'il portait essentiellement sur les produits, à l'avenir, il sera orienté conseil global et besoins spécifiques des différents segments de clientèle. Il démarrera en novembre. Last but not least, le site internet de l'ISFB a subi une mue complète. L'objectif? Améliorer la communication à l'égard du public cible, c'est-à-dire des collaborateurs et de l'encadrement intermédiaire.