Si la Russie a été pendant longtemps le rival de l'Europe occidentale en Europe de l'est et centrale, sa place est désormais ravie par la Chine. Celle-ci y a fait de grandes percées au fil des années. Ports, aéroports, routes, rails, industries, tourisme attirent aujourd’hui des milliards de dollars d’investissements chinois. Les liens devraient se renforcer encore un peu plus ce vendredi lors du Sommet 16 + 1 à Dubrovnik, la très prisée station balnéaire croate.

Lire aussi: Pékin étend son influence en Europe de l’Est