Investissements

L'Europe orientale déroule le tapis rouge pour Li Keqiang

Seize pays d'Europe de l'Est et centrale participent vendredi à un sommet avec la Chine en vue de renforcer les liens. La Suisse y sera présente en tant qu'observateur alors que l'Union européenne met en garde contre les risques d'un partenariat avec Pékin

Si la Russie a été pendant longtemps le rival de l'Europe occidentale en Europe de l'est et centrale, sa place est désormais ravie par la Chine. Celle-ci y a fait de grandes percées au fil des années. Ports, aéroports, routes, rails, industries, tourisme attirent aujourd’hui des milliards de dollars d’investissements chinois. Les liens devraient se renforcer encore un peu plus ce vendredi lors du Sommet 16 + 1 à Dubrovnik, la très prisée station balnéaire croate.

Lire aussi: Pékin étend son influence en Europe de l’Est