Cette année, pour la première fois, l’Europe est le principal importateur de gaz naturel liquéfié (GNL), selon les dernières données en la matière. Au premier trimestre, le continent a fait venir 22 millions de tonnes de GNL (+73%), selon l’organisation Banchero Costa, une référence du secteur maritime. Les cargaisons sont venues des Etats-Unis (qui en ont livré 10,4 millions de tonnes), de Russie (4,1 millions), d’Afrique et du Qatar.