Caisses de pension

L’évolution démographique réduit la tolérance au risque

Malgré les changements, les institutions pourront continuer à investir une part substantielle de leur fortune dans les actions, l’immobilier et les placements alternatifs

Depuis l’introduction de la prévoyance professionnelle, la proportion de la population ayant l’âge de la retraite ou s’en approchant a nettement augmenté. Cette évolution, qui modifie le rapport entre les bénéficiaires de rentes et les assurés actifs, constitue un défi pour les caisses de pension. En effet, l’élévation de la part des retraités affecte à plus d’un titre la capacité de ces dernières à assumer les risques de placement. Or, face à la persistance des taux bas, la prise de risques est incontournable pour dégager les rendements nécessaires à long terme.

Lire aussi: Un taux technique de 0%? Déraisonnable!