Avec les nouvelles technologies naissent une kyrielle de nouveaux mots, le plus souvent d'origine anglo-saxonne. Internet n'y échappe pas et bouleverse notre vocabulaire. L'e-commerce, c'est simplement l'abréviation de commerce électronique. Il est possible de commander et de payer toutes sortes de biens – des vêtements, des fleurs, des jouets, des livres, etc., sans bouger de chez soi, depuis son ordinateur. L'e-business a un sens plus large que l'e-commerce, il désigne tous les processus économiques transformés par le WEB: le recrutement, la finance, le marketing, le travail dans l'entreprise (Intranet), etc. Du coup, le business to business, ce sont des sites et des outils informatiques que des professionnels offrent à d'autres professionnels. Un secteur voué à une forte croissance. De son côté, business to consumer, ce sont tous les services proposés par les entreprises aux consommateurs, comme les sites de commerce électronique à destination du public. Il reste le consumer to consumer, qui représente principalement les points de rencontre entre internautes sur la grande toile.

MyP