Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Martin Winterkorn a-t-il caché des millions en Suisse?
© Hannibal Hanschke/Reuters ©

Justice

L’ex-patron de VW a-t-il caché 10 millions d’euros en Suisse?

Dans le cadre d’enquêtes sur le Dieselgate, la justice allemande aurait découvert que Martin Winterkorn aurait placé des fonds à la banque zurichoise Vontobel

Martin Winterkorn, l’ex-patron du groupe Volkswagen (VW), aurait-il caché un pécule en Suisse pour se protéger d’éventuelles class actions (procédures judiciaires collectives) aux Etats-Unis l’obligeant à débourser une partie de sa fortune? C’est ce qu’avance le dominical allemand Bild am Sonntag, se basant sur des informations venant d’enquêtes du procureur fédéral de Brunswick (Basse-Saxe) et que l’avocat du protagoniste conteste.

Ces fonds auraient été déplacés notamment via des dons à son épouse et à son fils – réduisant d’autant ses impôts – ou transférés par d’autres intermédiaires. L’évasion fiscale simple n’étant plus possible du fait de l’échange automatique d’informations, il aurait choisi une forme d’optimisation fiscale permettant de mettre de l’argent à l’abri. Des fonds qui auraient ensuite atterri, au moins en partie, chez Vontobel. Au total, 10 millions d’euros (environ 11,6 millions de francs) seraient concernés.

Arrangements «complètement honnêtes»

D’après Bild am Sonntag, Martin Winterkorn aurait par exemple transféré 2700 euros par mois à son fils de 40 ans sur un compte d’une banque régionale et aurait reçu, également chaque mois, 2500 euros venant d’un autre compte de la même banque. L’avocat de l’ex-responsable de VW a souligné que son client était libre de soutenir sa famille comme il l’entendait et que ses fiscalistes avaient jugé les arrangements «complètement honnêtes». De son côté, le procureur de Brunswick s’est offusqué lundi que la presse ait pu avoir accès à des enquêtes du parquet.

Contacté, Vontobel a déclaré respecter toutes les réglementations. La loi suisse ne lui permet pas de faire de commentaires sur ses clients, ni même de nier que quelqu’un soit son client, a rappelé un porte-parole. Avant de souligner que «l’échange automatique d’informations sur les comptes financiers entre la Suisse et l’Allemagne est en place depuis 2017, en toute transparence».

Martin Winterkorn a quitté VW il y a trois ans dans le sillage du scandale de falsification des tests d’émissions polluantes. Il y a deux mois, lui et cinq autres dirigeants de VW ont été accusés aux Etats-Unis de s’être entendus pour faire installer un logiciel destiné à fausser les émissions polluantes de certains modèles.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)