Il a beaucoup été question de soutien aux entreprises ces dernières semaines, au fur et à mesure que différents pays tentaient de contrecarrer les effets de la pandémie de coronavirus. Un autre moyen de soutenir l’activité économique consiste à distribuer de l’argent directement aux ménages, dans l’optique de relancer la consommation. Ce concept d’«helicopter money» a été discuté à de nombreuses reprises suite à la crise financière de 2008, et Hongkong l’a mis en pratique fin février, à hauteur de 1200 francs par individu. Un modèle pour la Suisse, alors que le Conseil fédéral a annoncé vendredi de nouvelles mesures pour contenir le virus?

Cédric Tille n’est pas contre l’idée de distribuer de l’argent aux ménages. Pour autant qu’ils puissent le dépenser, nuance le professeur au Graduate Institute de Genève, «ce qui est difficile lorsque les commerces sont fermés comme c’est le cas en Italie».