Michel Nieto est le nouveau directeur du fabricant de montres Baume & Mercier. Né à Barcelone en 1966, il arrive en Suisse dès l'âge de 4 ans et s'installe dans la région d'Yverdon. Le monde horloger est à sa porte, il l'attend. Le chemin est tout tracé: diplôme d'ingénieur en microtechnique puis premier engagement dans la recherche appliquée chez Swatch Group dès1989. «Très vite, j'ai voulu orienter ma carrière dans la gestion de projets et d'équipes. Pour cette raison j'ai également obtenu un diplôme d'ingénieur en gestion d'entreprise à l'UTS Institute de Lausanne.» En 1995, il rejoint le Groupe Richemont où il s'occupe du développement des montres Cartier, puis des marques Panerai, Montblanc, Piaget, Dunhill et, signe du destin, Baume & Mercier. «Pendant cette période, j'ai pu lier contact avec la plupart des fournisseurs horlogers suisses ainsi qu'avec les créatifs des différentes marques. En cinq ans, j'ai appris énormément tant du point de vue marketing que stratégique, esthétique et industriel.» Après un bref passage chez LVMH en tant que directeur marketing produits Ebel, il retrouve la marque Baume & Mercier au début de cette année. «Ayant mis très tôt la main dans l'engrenage horloger, aucune autre issue ne m'était plus possible. Ceux qui, comme moi, ont eu la chance de s'y faire entraîner savent que, une fois qu'on a goûté à la magie de cet objet sensuel, on ne peut plus s'en passer», conclut cet amoureux des montres qui consacre tout le reste de son temps à sa femme et à ses trois enfants.